Les pressions de Québec mènent à un déblocage dans le dossier de l'Internet haute vitesse

routerGATINEAU ( Mardi 23 mars 2021 ) - Le dossier du branchement à Internet haute vitesse, au Québec et dans la région de l’Outaouais, a connu un déblocage intéressant, hier, et c’est tant mieux.

Le gouvernement du Québec a annoncé un investissement commun avec le fédéral afin de brancher 148 000 résidences, dont 29 000 en Outaouais, d’ici septembre 2022.

L’annonce survient peu de temps après que le premier ministre du Québec se soit plaint de la lenteur du fédéral à réagir dans ce dossier.

C’est que le gouvernement du Québec avait déjà confirmé un investissement de 600 millions $, le 9 mars dernier, afin de brancher les foyers québécois d’ici l’automne 2022. Pendant ce temps, le nouveau programme fédéral, le Fonds pour la large bande universelle (FLBU), doté d’un important budget pour l’ensemble du Canada prévoyait plutôt un échéancier de réalisation s’échelonnant de 2026 à 2030. Beaucoup trop éloigné dans le temps pour le premier ministre du Québec.

Du budget dévoilé hier, 147 millions $ seront investis pour les branchements en Outaouais, ce qui devrait toucher un total de 29 009 foyers. Plus de détails seront dévoilés ce matin par le ministre régional de l’Outaouais, Mathieu Lacombe.

Pour le moment, plus de détails sont disponibles en cliquant ici >>

Rappelons que le projet de Connexion Fibre Picanoc, qui peut déjà compter sur une aide financière de 20 millions $ du gouvernement du Québec, attend toujours une réponse du côté fédéral. Ce projet est une initiative conjointe des MRC du Pontiac et de la Vallée-de-la-Gatineau.

Rappelons aussi que l’implantation partout de l’Internet haute vitesse était une promesse du Parti libéral du Canada, en 2015. Six ans plus tard, à la veille d’une autre campagne électorale, on voit apparaitre les premiers camions d’installation dans nos campagnes et la promesse de maintenant faire aussi vite que le gouvernement du Québec le souhaite.

Tant mieux, on ne s’en plaindra pas. La promesse est peut-être recyclée trois fois, mais l’important c’est d’être branché.

 

pepiniere mg

Cliquez ici pour un agrandissement et
voir quatre autres photos >>
  2 3 4 5

À l'assaut des pépinières

Quelle belle fin de semaine pour prendre d'assaut les pépinières de la région. Corbeilles de fleurs et corbeilles de tomates cerise et de fraises, plants de tomates, de chou-fleur, de salade et de concombre. J'ai pris une autre journée de congé politique et j'ai fait mon magasinage printanier. Partout dans le comté de Pontiac et la région de l'Outaouais, nos pépiniéristes et horticulteurs, comme Yves, Jocelyne et Chantal, de La Pépinière Haute-Gatineau à Egan-sud, travaillent fort pour nous permettre de relancer nos jardins potagers ou de réaliser nos aménagements paysagers. De mon côté, va falloir que je fasse la différence entre un plant de tomate et un casseau de tomate. J'avais besoin de trois plants et je suis parti avec trois casseaux... qui contenaient quatre plants chaque. Alors, si vous passez chez moi cet été, probablement que vous allez repartir avec un petit panier de tomates.


Deux héros qui ont sauvé des vies

(29 avril) Kevin Simonneau et Isabelle Gilbert, deux policiers du Service de police de Gatineau, qui travaillaient alors pour le Service de police de la MRC des Collines-de-l'Outaouais, ont reçu la Croix de bravoure du gouvernement du Québec, soit la plus haute décoration décernée à un policier. En janvier 2018, ces deux héros ont sauvé une mère de famille et son bébé de quatre mois pris au piège dans l'incendie de leur maison. Pour cet acte de bravoure, ils méritent toute notre admiration. Notre famille compte un policier dans ses rangs et je sais à quel point ceux-ci peuvent être confrontés à des drames éprouvants. Alors, quand leur courage permet de sauver des vies, on ne peut que le mentionner avec admiration.

deux héros

LIRE le texte du journal Le Droit >>


Qu'attend l'Agence du revenu ?

(16 avril) Les contribuables et les experts comptables ont besoin, à nouveau cette année, d’un délai pour la production des rapports d’impôt. Pourtant, l’Agence du revenu du Canada fait actuellement la sourde oreille. Les comptables du Pontiac et de l’Outaouais sont débordés et nombreux sont ceux qui ne pourront produire à temps les déclarations d’impôt des particuliers. Malgré des demandes répétées, l’Agence de revenu du Canada n’a toujours pas accepté de repousser le délai du 30 avril pour la production des rapports et les paiements de l’année 2020. Les firmes de comptables souhaiteraient un report de la date limite au 30 mai, comme vient de le faire Revenu Québec, et même jusqu’au 30 juin. À cause de la COVID-19, les documents des clients entrent au ralenti et, de plus, de nombreux employés doivent accomplir leurs tâches en télétravail, sans compter ceux qui ont reçu un test positif de COVID-19. Les difficultés à recruter de nouveaux employés s’ajoutent aussi au portrait.


La santé avant les élections

vaccin

« Je suis prêt dès aujourd’hui à partir en campagne à travers le Pontiac, mais la santé et la sécurité des citoyens sont plus importantes que le déclenchement d’un scrutin hâtif. Les vaccins avant les votes », a déclaré Michel Gauthier, candidat du Parti conservateur dans Pontiac et porte-parole pour la région de l’Outaouais.

lire la suite

Bravo au CISSSO et à l'APTS

La campagne de vaccination a débuté sur un bon pied dans le Pontiac et en Outaouais et les commentaires sont très positifs. Bravo au CISSSO pour son travail de préparation. Le système de réservation donne d'excellent résultat. Bravo également à Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS-Outaouais) et à la pdg Josée Filion pour leur communiqué conjoint dans l'espoir d'inciter un plus grand nombre de travailleurs de la santé à se faire vacciner contre la COVID-19. C'est ce qu'on appelle mettre les priorités à la bonne place. Et mon message demeure le même : la santé et la vaccination avant les élections.
 
POUR PRENDRE RENDEZ-VOUS pour votre vaccin : cliquez ici >>


journee femme

8 mars : hommage aux femmes qui font leur marque dans notre vie politique

Saviez-vous que les trois MRC de la circonscription fédérale de Pontiac et ainsi que trois des six districts électoraux de la Ville de Gatineau qui chevauchent aussi la circonscription, ont élu des femmes à leur tête ? Et que 19 des municipalités sont dirigées par des mairesses ? Par leur implication, elles sont le reflet de la progression de la place des femmes en politique.

lire la suite


11 marsJournée de commémoration nationale en mémoire des victimes de la covid-19

Le 11 mars, il y aura exactement un an que l’Organisation mondiale de la santé décrétait l’état de pandémie. Le gouvernement du Québec profitera de cette journée de commémoration nationale pour honorer les personnes décédées et souligner le dévouement du personnel du réseau de la santé et des services prioritaires, qui a accompagné les familles dans le deuil.

read more


Un manque de respect envers les travailleurs de la fonction publique

L’administration libérale fait preuve d’un manque flagrant de bonne foi à l’endroit des travailleurs de la fonction publique fédérale. Ce gouvernement reprend d’une main ce qu’il a fait semblant de donner de l’autre.

lire la suite


Campagne de vaccination : ce n'est pas le temps de faire de la petite politique

La stratégie de vaccination du Québec, contre la COVID-19, a été rendue nécessaire à cause de l’incapacité du gouvernement fédéral de fournir à temps suffisamment de doses aux provinces.

lire la suite


Déclaration lors de l'annonce de la candidature

Je suis né, j’ai grandi et j’ai vécu dans le comté de Pontiac, et je suis un citoyen de l’Outaouais.

Quand les MRC de la Vallée-de-la-Gatineau, du Pontiac et des Collines de l’Outaouais réclament l’Internet haute-vitesse, ça me concerne. Je vis moi-même cette situation.

Quand les résidents du secteur du Plateau ou du district de Limbour, à Gatineau, se questionnent sur la planification du transport en commun et du lien inter-rives avec Ottawa, ou encore des emplois dans la fonction publique, ça me concerne. J’ai vécu la même situation.

lire la suite