Projet de loi C-21 sur les armes à feu : rien d’autre qu’une improvisation électorale

GATINEAU (Mercredi 17 février 2021) – Le projet de loi fédéral sur les armes à feu, déposé hier par le gouvernement fédéral, fait fausse route en se tournant vers les municipalités pour l’adoption de loi ou de règlement pour interdire les armes de poing, a soutenu le porte-parole du Parti conservateur en Outaouais et candidat dans la circonscription de Pontiac, Michel Gauthier

« La règlementation sur les armes de poing doit être la même, partout à l’échelle du pays, de façon à ce qu’elle soit appliquée uniformément et avec efficacité. Le monde municipal a d’ailleurs accueilli froidement l’approche gouvernemental et la Fédération québécoise des municipalités l’a clairement dénoncée », a-t-il souligné.

En vertu du projet de loi, une personne qui détient légalement un permis de port d’arme pourrait se trouver en situation d’illégalité en traversant une ville qui interdirait toutes les armes de poing sur son territoire.

« Ce projet de loi n’est rien d’autre qu’une improvisation électorale cherchant à ne pas perdre trop de votes d’un côté et à en gagner de l’autre. C’est malheureux, parce qu’il n’atteint pas ainsi l’objectif de mieux protéger les citoyens de nos villes et qu’il finit par davantage cibler les honnêtes citoyens amateurs de tir ou de chasse que les véritables criminels », selon M. Gauthier.

La réalité, a-t-il ajouté, c’est que la majorité des crimes à main armée sont commis avec des armes obtenues illégalement.  Retirer les armes à feu aux citoyens respectueux des lois n’empêchera aucunement les criminels dangereux et les gangs d’en obtenir illégalement.

« Les libéraux ne sont pas sérieux en matière de contrôle des armes à feu. Ils l’ont démontré en votant contre et en rejetant le projet de loi C-238 sur la possession d’armes à feu importées illégalement, le 27 janvier dernier. Ce projet de loi aurait permis d’imposer des peines plus sévères aux criminels qui font de la contrebande ou qui sont trouvés en possession d’armes à feu illégales », a rappelé le porte-parole conservateur.

Lors de la dernière élection fédérale, les conservateurs ont clairement indiqué qu’ils allaient sévir contre les gangs, donner aux forces de l’ordre les outils dont elles ont besoin pour assurer la sécurité des Canadiens, sévir contre la contrebande d’armes à feu et révoquer le projet de loi C-71 une fois pour toutes.